3 CHEFS D’ENTREPRISE ASTRIENS FORMENT ENSEMBLE POUR RECRUTER

07/02/2018

3 sociétés astriennes, en partenariat avec l’AFPA, l’OPCA Transports et Pôle emploi, se sont lancé le défi de créer une école de formation afin d’apprendre le métier de transporteur routier à des personnes en recherche d’emploi ou en pleine réorientation professionnelle. Zoom sur cette démarche des plus inédites dans le département de l’Aube visant à palier le problème de recrutement des chauffeurs routiers.

Former soi-même ses futurs employés, c’est ce que proposent STTI, TCP et GAMBA ROTA. Ces trois sociétés de transport, membres du Groupement Astre, rencontraient des difficultés pour recruter des chauffeurs routiers. C’est ainsi qu’ils ont créé, en partenariat avec Pôle emploi, l’AFPA et L’OPCA Transports et Services, la LOG’IN3 Académie, une école permettant de former au métier de transporteur routier.

“Nous avons besoin de recruter une centaine de chauffeurs dans l’Aube. C’est énorme...” annonce Alain Gamba, dirigeant de la société astrienne GAMBA ROTA. Cela fait en effet des années que les professionnels du transport font face à un véritable problème : Le métier de routier ne fait plus rêver! De ce fait, les candidats se font rares voire inexistants, les profils sont parfois inadaptés, et l’on observe donc un important “turn over” dans ce secteur. Si cela s’explique par le fait que le métier puisse souffrir d’une image vieillotte, force est de constater que trop peu ont véritablement conscience de l’ampleur du métier: Un conducteur routier, c’est bien plus que tenir un volant pendant 500km. C’est quelqu’un d’autonome et d’expérimenté qui doit gérer tout un tas de domaines, comme la gestion de documents, la relation avec les clients, etc.” souligne Fabien COLOMBIER, responsable du pôle transports chez TCP distribution.

C’est ainsi que, le 13 septembre dernier, Pôle emploi a proposé cette école à 50 demandeurs d’emploi. Lundi 2 octobre, après une longue série de tests, 9 stagiaires agés de 20 à 50 ans ont été retenus pour la formation. Ces derniers, tous demandeurs d’emploi ou désireux de s’orienter vers le transport, ont préparé leur permis poids lourd d’octobre à décembre. Ils vont désormais entrer en contrat de professionnalisation, de janvier à mars, où ils prépareront le titre professionnel de conducteur routier de marchandises sur tous véhicules.

Les 3 entreprises astriennes suivent de très près leurs salariés: Des rencontres régulières avec visite des locaux sont mises en place afin de faciliter l’intégration des apprentis au sein des équipes, et plus largement au sein de l’entreprise.

Cette belle initiative, qui s’avère être la première sur le territoire aubois, démontre la volonté de la profession de réagir rapidement et efficacement face à un problème qui, étudié ensemble, peut être résolu. Le Groupement Astre se réjouit de compter parmi ses membres les trois initiateurs de ce projet, et les encourage pleinement dans la poursuite de cette démarche ambitieuse et visionnaire.